Peut-on fabriquer soi-même son cajon ?


Shopping / mercredi, juin 6th, 2018

Vous voudriez bien posséder un cajon vous-même. Le hic c’est que vous n’avez pas le temps de choisir entre les divers modèles proposer sur le marché. Dans ce cas, pourquoi ne pas le fabriquer vous-même ? Eh oui ! Vous pourriez fabriquer cet instrument tout seul, il faut juste avoir les matériaux et les instruments.

Sinon si vous voulez une solution cajon pas cher, il y a les kits à monter soi même qui sont un bon juste milieu.

Achetez la bonne quantité de contreplaqué pour fabriquer les cadres

Avant toute chose, sachez qu’un cajon est généralement conçu avec du contreplaqué avec deux épaisseurs différentes. Le premier sera plus fin (3 mm d’épaisseur) pour vous servir de tapa ou surface à frapper. Tandis que le reste aura une épaisseur de 12 mm. Quand vous couperez votre bois, vous pourriez opter pour les mesures suivantes. 33 x 33 cm pour le haut et le bas, 33 x 45 cm pour l’arrière et 45 x 30 cm pour les côtés. Ces dimensions permettront à votre équipement de produire du bon son quand il sera fini. Formez ensuite un trou de 12 cm de diamètre à l’arrière de votre cajon. C’est à partir de celui-ci que vous allez découper l’ouïe de votre instrument. Après cela, vous n’aurez plus qu’à vous procurer des cordes de guitare pour créer vos snares. Soyez certains que ces accessoires ne pourront qu’améliorer la qualité sonore de votre appareil.

Passez ensuite à l’assemblage de votre instrument

Pour cette étape, vous devriez commencer par coller la base et l’un des côtés de votre équipement avant de mettre l’autre côté et le dessus. Après cela, vous n’aurez qu’à presser les pièces que vous venez de coller avec de grosses pinces ou des sangles à bagage. Assurez-vous que la colle soit bien sèche avant de procéder à la mise en place du dos ainsi que du tapa et les cordes. Toutefois, veillez bien à ce que les cordes soient bien fixées avant de coller la tapa de votre cajon. Pour cela, pensez à étirer vos cordes depuis l’endroit où sera placée la face et les fixer au-dessous du côté opposé (7 cm environ). Vous n’aurez plus qu’à les visser si vous ne voulez pas utiliser des chevilles. Finis cela, vous pourriez placer le fonds de l’instrument en le collant et en y exerçant une pression comme sur les autres pièces.

à Lire également : Top 5 des coussins à mémoire de forme

Terminer votre travail en beauté

Il est important que vous mettiez des bouchons de caoutchouc dans la partie basse de votre cajon. En effet, veillez bien à ce que la surface inférieure de votre équipement soit assez solide pour supporter votre poids quand vous vous assoirez dessus. Notez que vous ne pourriez qu’accélérer sa dégradation si vous mettez directement le contreplaqué en contact avec le sol.

N’hésitez pas non plus à arrondir les coins supérieurs de votre cajon afin qu’il puisse vous garantir un confort indiscutable quand vous serez assis dessus. Pour cela, vous n’aurez qu’à vous servir d’un papier de verre. Pour le reste, vous pourriez personnaliser votre équipement afin qu’il puisse avoir l’éclat qui vous conviendra. Vous pourriez par exemple appliquer du vernis à bois. Cela offrira un air classique et original à votre instrument.

à Lire également : audiofanzine